Ponçage d’un parquet : quel budget prévoir ?

Si vous possédez une maison équipée de parquet, vous savez que l’entretien de ce type de revêtement de sol est difficile et coûteux. Afin de vous éclaircir sur le budget à prévoir, découvrez ci-dessous, les éléments essentiels qui déterminent le prix d’un ponçage du parquet.

 

Les éléments impactant le prix d’un ponçage de parquet

La surface à rénover et le temps d’intervention

La surface influence forcément le budget de ponçage de parquet, car plus les travaux sont étendus, plus le coût est élevé. En effet, vous ne payerez pas le même prix pour la réfection de quelques lames de parquet, que pour reprendre entièrement plusieurs pièces de votre maison. De même, sachez que si vous souhaitez vous lancer seul dans les travaux de ponçage, la location d’une ponceuse vous sera facturée à la journée, à raison de 20 € par jour en moyenne. A contrario, si vous faites appel à un professionnel, le prix se calcule au m². Une astuce pour faire des économies, demandez au professionnel s’il propose des tarifs dégressifs et/ou des forfaits ponçage de parquet « fidélité » au fur et à mesure de vos collaborations.

L’état général du parquet

Le prix du ponçage parquet varie aussi, selon l’état du sol et de la finition souhaitée.

Si votre ancien parquet présente des fissures ou des rayures profondes, ou encore des trous, elles doivent être rebouchées avec de la pâte à bois, avant le ponçage. Ces opérations de préparation sont indispensables avant de pouvoir offrir une nouvelle vie à votre parquet, mais elles impactent également le prix. En outre, si votre parquet est vitrifié, verni ou ciré, il faudra que le parquetier applique une finition après le ponçage. Cela permet d’offrir au sol une protection efficace, et de lui permettre de retrouver son aspect d’origine. Le prix à prévoir pour la finition à la suite du ponçage comprend le produit de vitrification, la cire ou le vernis, et éventuellement la main œuvre.

Pour obtenir un devis personnalisé avec un prix abordable, contactez LES PARQUETS HAUTS NORMANDS !

Le type de parquet et l’essence de bois

Le travail de ponçage d’un parquet comprend trois passages d’abrasifs, avec des grains de plus en plus fins, à l’aide d’une ponceuse. Les experts parlent de « couches de ponçage ». En revanche, certains parquets requièrent plus d’attention. C’est notamment, le cas des parquets en bois massifs et/ou des essences exotiques. Cette opération nécessite plus de temps et de savoir-faire, ce qui influe sur le tarif de l’artisan.

Le budget pour le ponçage soi-même

Si vous décidez de réaliser le ponçage de votre parquet vous-même, vous devez prendre en compte plusieurs critères de dépenses : le coût des éventuels travaux de préparation, le prix de la location du matériel et la finition.

  • La pâte à bois: utilisée pour la préparation, elle coûte environ 5€ le tube de 50g ou 13€ le pot de 500g ;
  • La location d’une ponceuse: prévoyez un budget de 20 à 25 € la journée ;
  • Le produit de finition ou de protection : le tarif est variable, mais comptez 1 à 40 €/m². Pour un vitrificateur aquaréthane, polyuréthane ou époxy, comptez 2 à 4 €/m².

Les tarifs d’un professionnel pour le ponçage d’un parquet

  • Le rebouchage des fissures et des trous coûte 5 à 10 €/ m², comprenant les fournitures et la main-d’œuvre ;
  • L’étape du ponçage est facturée de 15 et 40 €/ m², selon le type de parquet. Ce tarif comprend le matériel, les fournitures et la main-d’œuvre ;
  • Le tarif de la vitrification, d’un vernissage ou d’unhuilage d’un parquet est compris entre 10 et 30€/ m², avec la main-d’œuvre et le produit.

 

Add Comment