Construction de maison : quelles aides pourrez-vous obtenir ?

Vous comptez franchir le pas et construire votre maison. Il est vrai qu’élaborer ce type de projet nécessite un certain temps de préparation, de réflexion et un budget approprié pour que le résultat attendu soit conforme à vos attentes. Cependant, il peut arriver que votre budget soit un peu serré et que vous ayez besoin d’un petit coup de pouce. Dans ce cas, des aides financières sont possibles ! Vous ne les connaissez pas toutes, c’est pour cela que nous mettons cet article à votre disposition.

Pourquoi mettre en place les aides financières ?

Cette action a été mise en place par l’État et certains organismes publics pour donner un coup de pouce financier aux personnes qui ont besoin de compléter leur budget. En effet, il existe un certain nombre d’aides financières qui sont principalement destinées aux familles à revenus modestes et moyens et qui veulent accéder à la propriété. À ces différentes aides financières s’ajoutent des taux d’intérêt qui seront toujours assez faibles et des constructeurs qui vont faciliter les projets de leurs clients en les aidant à trouver leur crédit. Cela est possible, car certains constructeurs ont mis en place des partenariats avec des banques et d’autres ont développé des activités de courtage en financement.

Quelles sont ces différentes aides financières ?

Le prêt à Taux Zéro ou PTZ

Il s’agit de la principale aide à l’accession à la propriété accordée par l’État qui a pour objectif d’aider les ménages qui souhaitent acquérir un logement pour la première fois ou qui n’ont pas été propriétaires de leur logement durant les 2 dernières années. Il faut noter que le PTZ est un prêt accordé par les banques ayant signé une convention avec l’État. Généralement, il fonctionne exactement comme les autres prêts, à l’exception que l’emprunteur ne paie pas d’intérêts lors des mensualités. En d’autres termes, c’est un crédit gratuit. Le prêt à taux zéro peut représenter jusqu’à 40 % du montant de votre projet.

Le prêt à l’Accession Sociale ou PAS

C’est également un prêt immobilier accordé par les banques ayant signé une convention avec l’État. Comme le prêt à taux zéro, il est exclusivement destiné au financement de la résidence principale, que ce soit par achat ou par construction. Ce qui les différencie est que le PAS est accordé sous conditions de ressources et que les plafonds ne sont pas vraiment les mêmes. L’avantage du prêt d’action sociale réside dans le fait que vous ne remboursez que les intérêts du prêt pendant toute la durée des travaux et que le capital emprunté n’est remboursé que lorsque vous aménagez dans votre nouveau logement.

Le prêt action logement

Si vous travaillez au sein d’une entreprise privée de plus de 10 salariés, vous pouvez bénéficier du prêt Action Logement. C’est une solution de financement intéressante, car elle vous permet d’obtenir jusqu’à 40 000 € d’emprunt avec un taux d’intérêt nominal annuel de 0,5 %. Et la durée du Prêt Action Logement peut aller jusqu’à 25 ans. Vous pouvez vous renseigner auprès du service du personnel de votre entreprise si vous envisagez de l’obtenir.

L’épargne logement

Les différentes formules d’épargne logement sont également des solutions de financement intéressantes. Il vous suffit de posséder un compte épargne logement (CEL) ou un plan épargne logement (PEL) pour ouvrir le droit à un crédit complétant l’apport personnel. Dans ce cas, si vous avez, par exemple, un plan épargne logement ouvert depuis août 2016, vous pouvez obtenir un emprunt de 92.000 € remboursable sur quinze ans maximum avec un taux fixé à 2.2 %. L’avantage de ce financement est la facilité d’obtention du crédit, car il est constitutif d’un apport personnel.

Les aides des collectivités locales

Des aides locales peuvent également s’offrir à vous pour votre projet, comme le cas de l’exonération de la taxe foncière qui est accordée durant les 2 premières années suivant la déclaration du logement. Pour vous renseigner, vous pouvez consulter le site de l’agence départementale d’information sur le logement (ADIL) de votre département.

Les aides des proches

Que ce soit pour une augmentation de l’apport personnel ou de la création d’un crédit familial, les aides des proches sont aussi une alternative dans le cadre de la construction d’un logement neuf. Vous pouvez bénéficier de donations ou de crédits familiaux. La donation est effectuée par les parents pouvant aller jusqu’à 100 000€, sans avoir de droits à payer au fisc. L’emprunt familial est aussi intéressant à condition de respecter certaines formalités. Il doit faire l’objet d’un écrit à partir d’une somme supérieure à 1 500€ et cet acte doit être enregistré auprès d’un notaire pour renforcer la sécurité juridique de l’emprunt.

Add Comment